Notre histoire

Le Petit Renard à vu le jour en début d'année à Paris. Paris...ville de l'amour ! De quoi donner un bel élan à cette aventure.

Cette année là, je fais l'acquisition d'une balançoire pour mon fils. Mariana, la fondatrice, me l'envoi jusqu'en Nouvelle Calédonie; île sur laquelle j'étais expatriée depuis 3ans; spontanément Mariana et moi avons échangée sur nos vies de mamans, l'expatriation qu'elle avait connu elle aussi et autres... 
 

2017

2018

Ce fût l'année du retour en métropole. J'ai quitté la Nouvelle-Calédonie à contre-cœur et le retour à été très difficile. 
Mais nous avons fais de notre mieux pour nous réadapter à la vie métropolitaine.

L'envie de devenir entrepreneur était bien présente mais le temps et la situation globale ne permettait pas de monter le projet de manière idéale.

2019

Le jour de l'anniversaire de mon petit garçon (coïncidence?) j'ai appris que Le Petit Renard fermait ses portes... Le cœur pincé de savoir cela, je n'ai pas pu m’empêcher d'envoyer un message à Mariana... J'avais du mal à y croire, j'ai tellement d'image de mon petit bébé dans sa balançoire que c'était pour moi un peu le clap de fin de sa petit enfance... 
(Moi sensible? Nostalgique? Sentimentale ? ... Nooooon )

Et puis dans un élan de soutien et voulant faire une touche d'humour, je dis à Mariana que j'aurai adoré la succéder... Ni elle ni moi n'avons pris ces mots très au sérieux mais nous avons commencé à en discuter... et puis ce projet d'entrepreneuriat qui me trottait dans la tête depuis plusieurs mois déjà... était-ce un signe? une opportunité?

2020

Le projet se met doucement en place... C'était sans compter sur Covid-19 qui est venu alors qu'on ne l'avait pas invité. Mais nous y sommes parvenu. Nous avons fait la passation au printemps. 
Reprendre Le Petit Renard, c'est pour moi une reprise d'affaire, indéniablement, mais surtout une reprise de cœur... Je mets tellement d'amour à la préparation de vos colis que je n'ai pas l'impression de travailler. Voir vos story et post sur les réseaux lorsque vous ouvrez vos paquets, voir les sourires de vos enfants, recevoir vos messages...c'est une vraie belle dose d’énergie.